Prévenir et traiter la prolifération d’algues

Prévenir et traiter la prolifération d’algues dans votre piscine commence par un bon traitement de l’eau et un bon entretien de l’équipement. Une fois que les algues s’installent dans votre piscine, les parois et le fond deviennent glissants, l’eau se trouble et se colore.

Les algues envahissent la piscine sous l’effet de l’augmentation de la température de l’eau, de la lumière, d’un pH élevé, d’un temps orageux et la présence insuffisante de stérilisant. Elles nourrissent les bactéries et peuvent provoquer des allergies ou encore des virus pour les baigneurs.

La prévention anti-algues

Prévenir et traiter la prolifération d’algues doit se faire quotidiennement pour éviter l’apparition d’une eau verte opaque.

    • L’une des causes principales du développement des algues est un mauvais dosage du pH, il faut donc, au minimum deux fois par semaine, contrôler et réguler le pH de votre piscine. À l’aide des produits suivants : pH moins liquide, pH plus liquide, pH moins poudre, pH plus poudre.
    • Le traitement de désinfection doit être correctement dosé car il empêche l’apparition d’algues.
    • Il faut nettoyer régulièrement votre bassin, surtout en période chaude, les parois, le fond et la ligne d’eau doivent être parfaitement propre. Ainsi que les paniers à skimmer et le pré-filtre de la pompe pour empêcher toute prolifération. À l’aide des produits suivants : Nettoyant ligne d’eau Alcalin, Nettoyant ligne d’eau Acide, Nettoyant détartrant.
    • Il est important de s’assurer du bon fonctionnement de la filtration, de faire régulièrement des contre-lavages et de changer la cartouche du filtre si besoin. À l’aide du produit suivant : Détartrant filtre et électrode.
    • Même si certains produits désinfectants, comme le Chlore, ont une action anti-algues, il est préférable de réaliser un traitement avec un produit algicide, à réaliser deux à trois fois par mois. Une lutte préventive est essentielle pour éviter une lutte curative qui est beaucoup plus lourde et compliquée. À l’aide des produits suivants : Algicide 100, Algicide Multiaction, Anti-algues moutarde ou Oxygène actif poudre.
    • Il est nécessaire de surveiller la température de l’eau, car une température trop élevée favorise le développement des algues.
    • Les algues se développent à la lumière, il faut donc couvrir la piscine d’une bâche d’été lorsque vous ne l’utilisez pas. Mais si c’est une bâche à bulles, il faut surveiller que la température de l’eau n’augmente pas fortement (pour les raisons évoquées précédemment).
    • Vérifier également tous les mois la teneur en stabilisant : celle-ci doit être inférieure à 75 mg/l : une teneur supérieure bloque l’action du chlore, et les actions désinfectantes sont donc stoppées, laissant les algues se développer.

Le traitement anti-algues

Lorsque les algues se sont développées dans le bassin, l’eau devient verte et les parois glissantes. Il faut traiter dès qu’elles apparaissent pour s’en débarrasser.

    • Commencez par brosser les zones colorées et glissantes de votre piscine.
    • Ensuite, ajustez le taux de pH de votre piscine, si nécessaire, pour optimiser les effets des produits désinfectants. À l’aide des produits suivants : pH moins liquide, pH plus liquide, pH moins poudre, pH plus poudre.
    • Assurez-vous du bon fonctionnement de votre filtre, faites un contre-lavage pour maximiser son efficacité. Puis, mettez en marche pour filtrer en continu. À l’aide du produit suivant : Détartrant filtre et électrode.
    • Il est nécessaire de faire un traitement choc à l’aide de produits désinfectants tels que le Chlore ou l’oxygène actif. À l’aide des produits suivants : Rattrapage choc, Oxygène actif poudre, Hypochlorite de Calcium, Comprimés de chlore choc.
    • De plus, il faut mettre une forte dose d’algicide dans l’eau. À l’aide des produits suivants : Algicide, Algicide Multifonction, Anti-algues moutarde.
    • Les algues mortes vont troubler l’eau, il faut donc mettre un produit floculant pour améliorer la filtration et éliminer les résidus. À l’aide des produits suivants : Floculant liquide, Floculant en chaussettes.

Pour prévenir et traiter la prolifération d’algues, il faut donc mettre toutes les semaines de l’algicide dans votre piscine. Si les algues sont malheureusement déjà présentes dans le bassin, agissez rapidement pour éviter que cela ne s’envenime.

Les paramètres les plus importants à surveiller

1. Le pH de l’eau, soit son potentiel hydrogène. Le pH détermine le caractère acide ou alcalin (autrement dit basique) de l’eau. Une eau est neutre lorsque son pH atteint 7. Elle est acide entre 0 et 7, ou basique entre 8 et 14.
Le pH de l’eau conditionne l’efficacité du désinfectant. Lorsque l’eau est basique ou alcaline (soit supérieure à 7,8 environ), elle neutralise l’efficacité des désinfectants. Les algues peuvent se développer. Une eau, au contraire, trop acide, est agressive pour les baigneurs.

2. Le taux de désinfectant : chlore, brome, etc. Pour vérifier son efficacité, il est bon de surveiller le taux de désinfectant contenu dans votre piscine.
Le pH et le taux de désinfectant doivent être surveillés au moins une fois par semaine.

3. La dureté de l’eau, le TH ou titre hydrotimétrique. Une eau dure est une eau calcaire. On dit qu’elle est dure lorsqu’elle contient beaucoup de sels calcium et de sels magnésium. Son TH est alors supérieur à 35°f. Dans ce cas, il y a risque d’endommagement des équipements de la piscine (entartrage). Au contraire, lorsque le TH est inférieur à 10°f, on dit que l’eau est douce. Mais une eau trop douce favorise la corrosion, ce qui n’est pas bon non plus pour la piscine.

4. L’alcalinité ou TAC, titre alcalimétrique complet. Le TAC indique le pouvoir tampon de l’eau, soit sa capacité à absorber les variations de pH. Lorsque le TAC est faible (inférieur à 10°f), le pH est instable et peut varier à la moindre occasion. Au contraire, lorsque le TAC est trop élevé (supérieur à 30°f), il devient vraiment difficile de faire évoluer le pH

5. L’acide cyanurique, ou plus simplement appelé le stabilisant du chlore. L’acide cyanurique est comme un protecteur pour le chlore : il le protège notamment des UV, ce qui permet de rallonger son efficacité dans le temps. Le taux de stabilisant idéal se trouve autour de 20 à 30 mg/L. Au-dessus, aux alentours de 70 mg/L, l’eau est surstabilisée et le chlore perd de son pouvoir désinfectant. Sous les 20 mg/L, le stabilisant perd tout simplement en efficacité.

6. Le taux de sel. Ceci concerne surtout les piscines qui disposent d’une électrolyse au sel, d’un stérilisateur ou d’un appareil au sel.

7. Le cuivre et le fer.

8. Les phosphates et nitrates.

9. La température de l’eau a des effets sur la désinfection : une eau trop chaude favorise la prolifération d’algues, et la dégradation du liner.

10. Un contrôle visuel pour terminer, la couleur de l’eau. Une eau verte est signe de prolifération d’algues, une eau trouble signe d’eau calcaire…

Eau verte dans ma piscine

BAYROL vous conseille : Avant de vous lancer dans le traitement choc de votre eau de piscine, il est nécessaire d’identifier la raison pour laquelle l’eau est verte.

L’eau de votre piscine peut devenir verte avec ou sans présence d’algues, été comme hiver.
Il conviendra donc d’utiliser la bonne méthode selon le cas.

Comment détecter la présence d’algues vertes ?

Si les parois et le fond de votre piscine sont glissants et gluants et si votre eau se trouble, alors il y a de fortes chances que votre eau de piscine soit infestée d’algues vertes.
Elles peuvent être la conséquence d’un pH mal régulé, d’un temps de filtration insuffisant, d’un encrassement de la piscine via un taux de désinfectant faible, de la non utilisation d’algicide ou encore d’un bassin mal entretenu.

Présence d’algues vertes :

    • Brossez les parois du bassin
    • Insistez sur les endroits où les algues sont présentes.
    • Nettoyez le panier de skimmer
    • Lavez votre filtre :
      • Détartrez votre filtre avec du Decalcit Filtre BAYROL
      • Désinfectez votre filtre (dans le cas d’un filtre à sable) avec du Filterclean Tab BAYROL

Une fois ces premières étapes de nettoyage et de désinfection réalisées, procédez à un traitement choc !

Le traitement choc doit être choisi en fonction du type de traitement de la piscine :

Si votre piscine est traitée au chlore

Alors vous pouvez utiliser le chlore choc Chloriklar suivant :

Si votre piscine est traitée au brome

Alors vous pouvez réaliser votre traitement choc grâce à l’Aquabrome Regenerator :

Si votre piscine est traitée à l’oxygène actif

Alors vous pouvez réaliser votre traitement choc grâce au Soft & Easy :

Si vous souhaitez anticiper :

Si votre bassin est encore vide et que vous souhaitez prévenir des risques d’eau verte, vous pouvez éviter ce phénomène en pulvérisant une solution à 1 – 2% d’algicide sur les parois de votre piscine.
Laissez sécher avant de mettre en eau.

Pas d’algues vertes :

Votre eau de piscine est simplement verte « cristalline »

Cette coloration peut survenir après un ajout de désinfectant, à cause d’un pH trop acide (= trop bas), d’une absence de floculation, ou encore d’une présence d’ions métalliques (en particulier si vous utilisez de l’eau de forage).

Voici les étapes à suivre pour que votre eau redevienne claire et limpide :

    • Lavez votre système de filtration
    • Ajoutez du Calcinex dans votre piscine

Le produit va séquestrer les ions métalliques en plus du calcaire.

    • Mettez votre filtration en fonctionnement continu et équilibrez les paramètres de l’eau (TAC, pH) grâce à un testeur à bandelettes ou digital comme le Pooltester électronique.

Un taux de TAC trop faible est souvent à l’origine de cette coloration.
Pour faire remonter l’alcalinité de votre eau, vous pouvez ajouter de l’Alcaplus

    • Traitement choc

Après avoir réalisé ces premières étapes, il faudra procéder à un traitement choc de la même manière que lors de la présence d’algues.

    • Floculation

Suite au traitement choc, si votre bassin est équipé d’un filtre à sable, faites une floculation en continue grâce à Superflock Plus BAYROL, afin d’éliminer les métaux présents dans l’eau.

Si vous souhaitez anticiper :

Pour éviter ce phénomène, il est recommandé de mettre du Calcinex lors de la mise en route de votre piscine et de floculer en permanence avec Superflock Plus.

Il est également déconseillé d’utiliser de l’eau de forage.