Bâches à bulles

bulles

Moins d’évaporation : réduction de 90 %, permettant d’économiser l’eau et les produits de traitement.
Moins de pertes de chaleur : réduction de 70 %, une différence de 5 à 7°C peut être constatée par rapport à un bassin non couvert.
Protection : l’eau de la piscine reste propre de tout débris extérieur, 10 % seulement du chlore de la piscine sert de désinfectant actif      pour maintenir la qualité de l’eau, les 90 % restant servent d’oxydant pour dissoudre les corps étrangers à l’eau, les débris projetés par    le vent…
Prolongation de la saison de baignade.

bulles

Augmente la température de votre piscine de 4 à 8°C grâce à la combinaison de deux épaisseurs de matière, permettant d’emmagasiner un maximum d’énergie solaire.
Élimine environ 98 % de l’évaporation de l’eau et donc en réduit la consommation.
Réduit les pertes chimiques jusqu’à 30 %, à condition de consommer la quantité de produits chimiques en adéquation avec les recommandations d’usage.
Réduit les rayonnements de 50 % d’économie d’énergie d’après les tests des deux universités précitées (Ceci s’applique à l’utilisation couplée à une pompe à chaleur ou à un chauffage).
Réduit la contamination de l’eau par les débris. En effet, les débris notamment les feuilles, les insectes…, représentent la nourriture pour les algues et les bactéries qui se développent dans la piscine. Lorsque celle-ci est couverte, les contaminants restent hors de l’eau.

bulles

Dotée de bulles résistantes contre les attaques chimiques et les rayons UV, la conception GeoBubble™ élimine les points de contrainte du matériau, ce qui donne une épaisseur plus uniforme tout en éliminant les points faibles. Elle donne aux couvertures GeoBubble™ une durée de vie attendue de 25 % de plus par rapport à une couverture avec des bulles ordinaires car, le matériau est plus épais, et résiste à l’oxydation causée par les produits chimiques de la piscine.

 Conseils d’utilisation

  • Il est recommandé de garder la piscine couverte en cas d’absence ou par grand vent, afin d’éviter une perte calorifique importante excepté si la température est supérieure à 28°C.
  • La couverture se pose sur la surface de l’eau, les bulles dessous et la partie lisse vers le ciel.
  • Enlever la couverture à bulles ou mousse et éviter de l’installer quand la température avoisine 28°C.
  • Il est vivement conseillé d’enrouler la couverture sur un enrouleur et il est impératif de la protéger avec une bâchette de protection opaque fixée par sandovoiles (Condition pour l’application des garanties).
  • À défaut d’enrouleur, il est conseillé de rouler la couverture à bulles plutôt que de la plier et la stocker à l’ombre après l’avoir rincée à l’eau claire. Il est strictement interdit de plier une couverture mousse.
  • Ne pas étendre la couverture à bulles sur le gazon, celle-ci risquerait d’être brûlée.
  • Enlever la couverture en hiver et la stocker hors gel.
  • Enlever obligatoirement la couverture lors de la chloration choc et ce pendant les 48 heures suivantes (Risque de détérioration des bulles). Il est recommandé de surveiller fréquemment la teneur en chlore dans les limites conseillées, ainsi que le pH (trop bas, il peut compromettre la longévité de la couverture).
  • Éviter le contact d’objets coupants ou abrasifs.
  • Retirer totalement la couverture avant la baignade.
  • Il est interdit de marcher ou de s’allonger sur la couverture ou de nager dessous.
  • Bien comprendre les produits chimiques peut prolonger la durée de vie de votre couverture isothermique.

Il faut particulièrement respecter les points listés ci-dessous.

Pour conserver les normes industrielles de votre couverture isothermique, il est impératif de la retirer lors du traitement au chlore choc.

Conditions d’exploitation

  • Taux Préconisés
    Sel : entre 2500 et 4000 ppm
  • Stabilisateur : dépend de la demande en chlore
  • Chlore libre : entre 2,0 et 4,0
  • Chlore combiné : < à 0,2 ppm
  • Chlore total : Chlore total = Chlore libre + Chlore combiné
  • Brome total : entre 4,0 & 6,0
  • pH : entre 7,0 et 7,6
  • Alcalinité totale : entre 80 et 120 ppm
  • Dureté de calcium : entre 150 et 400 ppm
  • Total des solides dissous : < 2000 ppm
  • Phosphate : aussi peu que possible
  • Métaux lourds : aussi peu que possible

Par nature, ce matériau est sujet à variation de dimension (jusqu’à 3 %).
Un écart sur la longueur et/ou sur la largeur de plus ou moins 1,5 % ne peut engendrer de réclamations (données NF EN ISO11501 de décembre 2004). Notre fournisseur est seul décideur de la taille et de la répartition des laizes lors de la fabrication des couvertures.