Temps de filtration

La filtration est indispensable pour maintenir l’eau de votre piscine pure et cristalline. Cependant la durée et la fréquence de filtration ne sont pas constantes et évoluent selon le moment de l’année, l’utilisation du bassin ou encore la météo. Il convient donc d’adapter la filtration aux conditions du moment. Pour vous y retrouver et optimiser votre filtration tout au long de l’année, voici les facteurs à connaitre et les bonnes pratiques à respecter :

Durée de filtration piscine : le bon calcul grâce aux bons facteurs

Temps de filtration selon la température de l’eau

La température de l‘eau influe sur le temps de filtration : plus elle est élevée, plus les bactéries et les algues risquent en effet de se développer dans votre piscine. Pour éviter leur propagation, le temps de filtration quotidien doit être augmenté en conséquence.

En dessous de 12 degrés, le risque de voir des micro-organismes se développer dans l’eau est faible, et une filtration minimum de 2 à 3 heures suffit. Au-delà, il faut augmenter le temps de filtration journalier selon le calcul approximatif suivant : Temps de filtration (en heures) = température de l’eau (en °C) / 2. Soit 6 à 7 heures de filtration entre 12 et 16 degrés, et jusqu’à 20 heures par jour quand la température avoisine les 30 degrés.

Température
de l’eau

Temps de filtration
(avec traitement au chlore ou brome)

Temps de filtration
(avec traitement à l’oxygène actif ou PHMB)

T < 10°C = 2 h 2 h
10°C < T < 12°C = 4 h 4 h
12°C < T < 16°C = 6 h 7 h
16°C < T < 24°C = 8 h 12 h
24°C < T < 27°C = 12 h 14 h
27°C < T < 30°C = 20 h 20 h
T > 30°C = 24 h 24 h

Lorsque la température de l’eau dépasse 27 degrés, le calcul de base ne s’applique plus. Il y a un risque élevé de voir des bactéries et algues se développer et le temps de filtration doit être augmenté en conséquence : on recommande 4 cycles complets de filtration et il peut même être nécessaire de faire fonctionner la filtration en continu si l’eau dépasse les 30 degrés.

Temps de filtration selon le nombre de baigneurs

Le temps de filtration doit aussi être adapté au nombre de personnes utilisant la piscine. Plus il y a de baigneurs, plus l’eau va être « polluée » (résidus de cosmétiques, poussières etc.) et demander à être filtrée. Pour définir la filtration, on utilise généralement ce calcul : Temps de filtration (en heures) = (Nombre de baigneurs / Débit de la pompe (en m3/h)) X2

Temps de filtration selon les équipements de filtration

Vous devez utiliser une pompe et un filtre adaptés au volume d’eau à filtrer, et donc à la taille de votre piscine. Si vos équipements de filtrations sont sous dimensionnés, il faudra augmenter le temps de filtration. Si en revanche vous utilisez des équipements d’une capacité supérieure, le temps de filtration pourra être réduit.

Temps de filtration selon le traitement de la piscine (chlore, brome, oxygène actif, PHMB…)

Les produits de traitement que vous utilisez dans votre piscine ont aussi une influence sur la régulation du temps de filtration. Les traitements à l’oxygène actif et au PHMB sont plus lents à agir à nécessitent une filtration plus longue. Le chlore et le brome en revanche, plus actifs, ont besoin de moins de temps (voir tableau ci-dessus).

Temps de filtration selon le revêtement de votre piscine

Lorsque les parois de votre piscine sont recouvertes d’un liner et que vous utilisez un traitement au chlore, vous devez prêter d’autant plus attention au fonctionnement de votre filtration. Le liner peut en effet se décolorer autour des aspirations d’eau si la durée de filtration n’est pas suffisante.

Temps de filtration et environnement externe

L’environnement doit également être pris en compte. Si votre bassin se trouve sous des arbres, près d’une forêt ou si elle est entourée de buissons, elle sera plus rapidement polluée par des feuilles, insectes et débris divers. Pour garder une eau belle et saine, il est alors nécessaire de programmer des temps de filtration plus longs. Pense-y aussi en période de récoltes ou des foins si vous êtes à la campagne et que le vent apporte poussières et impuretés jusque dans votre piscine.

A quel moment de la journée ?

Pour optimiser votre filtration, il est judicieux de filtrer en plusieurs fois et donc de diviser le temps de filtration en plusieurs séquences. Il convient d’activer la filtration en journée, lorsque des baigneurs sont présents dans l’eau, que le soleil favorise la photosynthèse et que le risque de développement de microorganismes est accru. En revanche en hiver, si vous pratiquez l’hivernage actif, vous pouvez parfaitement filtrer la nuit, si le bruit ne génère pas de nuisances trop importantes.

Temps de filtration et consommation d’énergie

Il peut être tentant de réduire la filtration de la piscine pour réaliser des économies d’énergie. Selon le plan tarifaire en vigueur, vous pouvez tenter de faire coïncider une partie des périodes de filtration avec les heures creuses, sauf si celles-ci sont exclusivement nocturnes. On a vu en effet que la filtration pour être efficace doit s’effectuer en journée, hormis l’hiver où vous pouvez programmer une filtration de nuit pour réaliser des économies. De même réduire le temps de filtration journalier expose votre bassin à la prolifération des algues et bactéries dont seul des traitements coûteux peuvent venir à bout.

La seule façon d’économiser en limitant le temps de filtration, c’est de bien l’adapter aux conditions. En surveillant la température de l’eau et suivant le nombre de baigneurs, vous pouvez réguler légèrement la durée des opérations. De même, il convient de bien connaitre vos équipements (pompe et filtre) et le volume de la piscine pour évaluer au plus juste le temps nécessaire pour que l’eau de piscine soit entièrement filtrée. Comptez dans tous les cas une moyenne de 2 heures de filtration en hiver, 3 à 6 heures à la mi- saison et de 8 à 24 heures en été. En fonction de la consommation électrique de votre pompe en kW/h et selon le prix de votre fournisseur, vous pouvez anticiper et estimer votre consommation annuelle moyenne.

Temps de filtration et piscine à débordement

Le cas des piscines à débordement est légèrement différent. C’est la position des buses de refoulement qui va déterminer le temps de filtration. Si elles sont disposées sur une ligne unique en face du débordement, le temps de filtration doit être allongé. Si en revanche elles se trouvent sur deux lignes ou du côté de la goulotte, vous pouvez calculer le temps de filtration comme vous le feriez pour une piscine classique.

Quand doit-on filtrer en continu ? Quand doit-on augmenter la durée de filtration ?

Il est rarement nécessaire de filtrer en continu, cependant des conditions extrêmes peuvent l’exiger. C’est le cas lorsque la température de l’eau dépasse 27 degrés et que le risque bactériologique est accru, ou lorsque l’eau a viré au vert ou se trouble anormalement, signe là aussi d’une pollution intense. Dans les deux cas, la filtration en continu va alors appuyer le processus de désinfection (préventif ou curatif) mené par ailleurs à l’aide de produits de traitement adéquats.

Il peut aussi être nécessaire d’augmenter le temps de filtration lorsque le temps est lourd et orageux, ou en cas de fortes pluies. L’acidité de la pluie pourrait en effet nuire au bon équilibre de l’eau de votre bassin.