Choix écologique de la pompe à chaleur piscine

Pour chauffer l’eau de votre piscine, plusieurs solutions sont possibles. Vous pouvez opter pour un chauffage électrique ou encore pour un chauffage solaire. Vous pourrez aussi vous penchez sur la solution de l’échangeur, si votre installation domestique actuelle vous le permet. Mais une autre alternative écologique et économique s’offre à vous : la pompe à chaleur.

Comment fonctionne une pompe à chaleur pour piscine ?

La pompe à chaleur de piscine utilise l’air extérieur et ambiant et le réutilise pour chauffer l’eau de votre bassins. Bien entendu, cela suggère que la température extérieure autour de votre piscine soit suffisamment haute pour rehausser celle de votre eau. Son système est très élaboré puisque la pompe va prélever les calories de chaleur présentes dans l’air afin de les injecter directement dans l’eau de la piscine via un fluide frigorigène qui va se réchauffer au contact de ces calories et se transformer en gaz qui va venir chauffer l’eau de la piscine. Dans l’ordre, l’action de la pompe à chaleur vient se placer tout de suite après la filtration de l’eau, pour que cette dernière retourne enfin dans la piscine.

Pompe à chaleur de piscine : pour quels types de bassins ?

L’utilisation d’une pompe à piscine est toute indiquée pour chauffer un grand bassin. De plus, elle ne nécessite pas un ensoleillement tout particulier. Prenez garde par contre à la région dans laquelle vous vous situez. Certaines pompes ne fonctionneront pas correctement si la température extérieure ne dépasse pas les 15°C.

Les avantages et les inconvénients de la pompe à chaleur pour piscine

La pompe à chaleur de piscine a d’abord l’avantage d’utiliser une énergie écologique et renouvelable qui ne vous coûtera pas très cher, même si la machine doit être branchée pour fonctionner. Cette installation reste bien plus efficace que les alternatives autres telles que le chauffage électrique et s’adaptera aux grands bassins alors que cela est beaucoup plus difficile pour ce dernier. Certes, la pompe à chaleur représente un investissement puisque son prix à l’achat est élevé. Mais son utilisation sur le long terme reste la moins onéreuse et elle restitue en général trois fois plus d’énergie que ce qu’elle peut en consommer. Autre point négatif important : la place et l’esthétique. Effectivement, la pompe à chaleur demande un emplacement à part entière et n’est pas forcément des plus décoratives. Nous recommandons en général de la placer en marge de la piscine, le long d’un mur, par exemple, afin qu’elle se fasse discrète.

Comment installer une pompe à chaleur pour piscine ?

L’installation d’une pompe à chaleur n’est pas des plus simples et nous vous conseillons de vous faire accompagner pour bien la choisir mais aussi pour bien l’installer en fonction de différents critères importants. Bien entendu, il faudra prendre en compte le volume de votre piscine afin de déterminer la puissance nécessaire pour votre pompe. Mais d’autres critères entrent en jeu comme les conditions climatiques de la région dans laquelle elle va être installée ou encore le niveau sonore de la pompe. Effectivement, plus cette dernière sera puissante, plus elle sera susceptible de faire du bruit. Il faudra prendre en compte le confort de votre foyer mais aussi celui de vos voisins au moment de l’installation. Nous vous recommandons également d’installer la pompe hors du local technique puisqu’elle doit aspirer l’air ambiant. De plus, il est important qu’aucun obstacle ne se trouve face à son système d’aération, avant quatre mètres de distance. Cela vous permet de vous assurer du fonctionnement optimal de votre pompe.