Le traitement avec du chlore

Qu’est ce qu’un traitement au chlore ?

Avoir une eau limpide et transparente, c’est le rêve de toute propriétaire de piscine, pour cela il faut la filtrer mais aussi la désinfecter. Le chlore est un acide hypochloreux désinfectant et oxydant, très efficace contre les bactéries, microbes, virus, algues…

Le traitement au chlore pour quelle piscine ?

Le chlore peut être utilisé pour tous types de piscines, enterrées, semi-enterrées, hors-sol ou auto-portées, quel que soit le revêtement, liner, PVC armé, béton, coque… et quel que soit le mode de filtration, sable, cartouche, diatomées…

Les caractéristiques du chlore pour piscine

Il existe deux grandes familles de traitement au chlore, chacune d’entre elles a un rôle distinct et différent.
Le traitement chlore lent traite l’eau au quotidien et le traitement chlore choc agit sur un problème ponctuel mais urgent à résoudre, comme une invasion d’algues

Les traitements lents peuvent délivrer uniquement du chlore mais d’autres sont multifonctions et contiennent en plus du chlore lent, un anti-algue, un floculant, du chlore choc ou de l’anticalcaire.
Les blocs de traitement au chlore peuvent être à dissolution très lente, ce qui permet une absence prolongée. Le traitement dure une petite quinzaine de jours.

Les traitements choc, sont eux utilisés en cas d’urgence, comme par exemple une eau verte, trouble…

La majorité des chlores pour piscines contiennent du stabilisant. C’est un composant chimique qui permet de réduire la dégradation du chlore en contact avec les UV. Il reste présent dans le bassin, et au fil du temps, il se concentre. La teneur en stabilisant de l’eau de la piscine ne doit pas être supérieure à 70 mg/l ou ppm. Il n’y a pas de danger pour la baignade. Mais, au-dessus de ce seuil, l’excès de stabilisant bloque l’action du chlore.

Comment fonctionne le traitement au chlore ?

Lorsque le chlore entre en contact avec l’eau, il se transforme en acide hypochloreux. Il va alors se fixer sur les matières organiques, feuilles, brindilles, bactéries, champignons, algues… et les détruire.
Son travail accomplit, le chlore devient chloramine. Les chloramines sont des résidus qui résultent de l’action désinfectante du chlore sur les matières organiques. Lorsqu’elles sont trop présentes dans la piscine, l’eau devient irritante et malodorante.

Pour que le traitement au chlore soit pleinement efficace, le pH se situe dans une fourchette entre 7,2 et 7,4. Le taux de chlore dans l’eau de la piscine doit être compris entre 1,5 mg/l et 2 mg/l.

Le traitement de fond au chlore est sous forme de galet ou de pastille, il est déposé manuellement, tous les 5 à 8 jours, dans les skimmers ou dans un diffuseur de chlore flottant pour les piscines auto-portées. C’est la solution la plus économique.
Pour espacer cette manipulation, un distri-chlore peut être installé dans le local technique. L’alimentation du distributeur en galets de chlore, se fait alors tous les quinze jours environ, mais les contrôles de qualité d’eau restent à faire tous les 4 à 5 jours en saison.

La dernière possibilité est celle de faire installer un traitement complet autonome et automatisé qui gère à la fois la distribution de chlore liquide et la qualité de l’eau de la piscine. Tranquillité assurée pendant plusieurs semaines, mais cela implique un coût financier important.

Le traitement choc a un but curatif. Il se présente sous la forme de comprimés effervescents ou de granulés de microbilles. Il est utilisé de manière ponctuelle, le moins souvent possible car il contient généralement du stabilisant. C’est un produit chimique à dissolution rapide, éphémère mais indispensable lors de la mise en eau, la réouverture ou l’hivernage du bassin, lorsqu’il y a la présence d’algues ou lors des fortes chaleurs…

Comme tout produit chimique, le chlore doit être utilisé à bon escient, en juste quantité, selon les indications de la notice d’emploi, selon sa fonction et selon le volume d’eau de la piscine.

Les avantages du traitement au chlore

Le traitement au chlore est de tous les traitements piscine, le moins onéreux, le plus simple d’utilisation. Son pouvoir désinfectant est efficace, il élimine algues, bactéries et champignons….en une seule action.
Il a un pouvoir rémanent, c’est-à-dire qu’il détruit les germes et autres, au fur et à mesure de leur apparition.

Les inconvénients du traitement au chlore

Le chlore peut provoquer des irritations, quelques fois des allergies, et dégager des odeurs. Pour une personne à la peau fragile, ou à tendance allergique, un autre type de traitement comme l’oxygène, le brome, le sel, le traitement UV… peut être plus approprié.
Il a tendance à dérégler le pH et demande une attention particulière, pour le dosage, ni trop peu, ni trop.
Il peut saturer l’eau de stabilisant.