Dosage du pH

Le pH est le potentiel Hydrogène, il correspond à la concentration d’ions d’hydrogène dans votre piscine. L’eau de votre bassin dont la formule chimique est H2O (2 atomes d’hydrogène pour 1 atome d’oxygène) doit en permanence être équilibrée pour vous garantir une baignade exempte de tous désagréments comme l’irritation des yeux et muqueuses ou la prolifération d’algues. Le contrôle du pH est une opération nécessaire pour optimiser la qualité de l’eau et par conséquent vous éviter des dépenses inutiles en multipliant l’usage de produits de rattrapage et d’entretien.

Mesures du PH

Le pH neutre idéal d’une eau de piscine se situe entre 7 et 7,6. Sur une échelle qui va de 1 à 14 la bonne mesure est 7,4.

En deçà de 7, de 0 à 6 le PH est acide.
Au-delà de 7, de 8 à 14 le PH est basique.

Pourquoi le pH d’une piscine varie

Suivant la région que vous habitez, l’eau du robinet mise à votre disposition peut et suivant son origine être plus ou moins dure, soit riche en calcaire. On peut mesurer le TH (titre hydrométrique) pour en connaître la concentration. La vérification du TH est à faire avant tout test de pH.

Vous entretenez régulièrement votre bassin avec des produits désinfectants et du chlore, ceux-ci sont susceptibles de faire varier le pH de l’eau.

Les agressions extérieures, déchets organiques, les crèmes solaires, la transpiration, les remous intempestifs sont autant de facteurs d’influence de modification de pH.

pH trop haut : comment faire baisser le pH

Vous venez de faire une mesure avec le pH mètre et le verdict est sans appel : pH trop haut.

Il faut savoir qu’une dérégulation du pH peut conduire à un mauvais fonctionnement voire à l’inefficacité des produits de traitement. De plus, l’eau peut irriter les yeux et ce n’est pas en portant des lunettes de natation qu’on règle le problème mais en utilisant les bons produits.

Pour faire simple il existe deux types de régulateurs de pH : le pH+ et le pH- (ou pH minus).

Dans le cas du pH trop élevé donc basique, on utilisera du pH-. Sous forme liquide ou poudreuse, le pH- est à manipuler avec toutes protections d’usage (gants et lunettes de protection). L’effet est immédiat mais il vaut mieux attendre 5 à 6 heures avant de procéder à un nouveau test de pH tout en laissant tourner la filtration. Vous pouvez diluer l’additif dans un seau d’eau avant de le déverser dans la piscine. Travaillez par palier. Si la dose est insuffisante, reproduisez l’opération jusqu’à obtention du pH neutre idéal.

pH trop bas : comment augmenter le pH

Tout comme dans le cas du pH trop haut, un pH trop bas provoque les mêmes conséquences désagréables pour le corps humain et pour le matériel de filtration qui peut subir des dégradations coûteuses.

Réagir avec maîtrise en apportant les bonnes solutions est l’attitude à adopter.

En utilisant le pH+ vous pouvez remédier au problème et remonter le pH à un niveau acceptable. La méthodologie ainsi que les précautions d’utilisation sont équivalentes, les produits doivent être manipulés avec les protections adaptées.
Impossible d’augmenter ou diminuer le pH : les causes

Il se peut que vos efforts de remise à nouveau du pH ne soient pas récompensés. Il est probable qu’un autre paramètre, le TAC, Titre Alcalimétrique Complet, soit mal équilibré. Il faut donc avant toute tentative de remise à niveau du pH mesurer ce TAC.

Votre eau manque peut-être de bicarbonate ce qui empêche le pH de se stabiliser. Dans ce cas ajoutez les produits adaptés souvent appelés TAC+ ou TAC- pour revenir à la normale. Vous pouvez ensuite entreprendre la remise à niveau du pH comme précité.

Où déverser le pH+ ou le pH- dans la piscine

Tout d’abord, si vous le pouvez mesurez le pH tous les jours et suivant le résultat agissez de suite. La bonne pratique pour mettre en œuvre les produits est de les déposer dans les skimmers qui sont proches de la filtration.