Equilibre de l’eau

Le pH (potentiel d’hydrogène) révèle les caractéristiques acides ou basiques de l’eau.

Un pH de 7.0 correspond à une eau neutre. Dans le cas de piscine traitée par électrolyse de sel, le pH doit être maintenu entre 7,0 et 7,6. En deçà ou au delà de ces valeurs, le confort de la baignade est remis en cause. Pour les baigneurs s’est l’apparition d’une irritation plus ou moins forte des yeux et des muqueuses. Pour la piscine elle-même, à pH trop bas (acide), c’est le risque de corrosion et à pH trop haut (basique), c’est le risque de turbidité et en même temps que la réduction de l’action du désinfectant. L’équilibre de l’eau est déstabilisée.

Le TH (titre hydrotimétrique) mesure la « dureté » de l’eau.

Il dépend de la quantité de sels de calcium et de magnésium présents dans l’eau et Il est exprimé en degrés français.
1° de TH correspond à 10 mg / litre de carbonate de calcium. En d’autre terme, une piscine dont l’eau présente un TH de 30° contient 22,5 kg de calcaire dissous pour 75 m³ d’eau.
Le TH est satisfaisant entre 15 et 20°. Trop dure ou trop douce, l’eau est préjudiciable au bassin lui-même et aux éléments du système de filtration. Sa mesure précise est donc de grande importance pour assurer un équilibre parfait.

Le TAC (titre alcalimétrique complet) mesure la totalité des sels alcalins.

C’est l’expression de la teneur de l’eau en carbonates et en bicarbonates. Plus le TAC est élevé, plus le pH est stable.
Comme le TAC n’est pas étroitement lié à la qualité bactériologique de l’eau, on le contrôle rarement. C’est une erreur, car il influe sur le pH et constitue un facteur important pour la maintenance correcte du filtre et de la pompe ainsi que pour éviter des problèmes de turbidité et d’incrustation sur les parois et le fond de la piscine.

L’équilibre de ces 3 paramètres est primordial car il va déterminer la qualité de l’eau de la piscine, mais aussi la performance et la durée de vie de l’équipement de la piscine.

Une eau trop douce aura tendance à être agressive et corrosive pour les équipements (filtres, pompes, canalisation…).

Une eau dure, par contre, provoquera le dépôt de tartre dans les tuyauteries, sur les parois et dans les filtres à sable.

Il est donc important d’assurer l’équilibre de ces 3 éléments au moyen de la Balance de Taylor.